Accueil  Plan du site  Login
Nouveaux débouchés 
Le maïs : source d’énergie renouvelable
Le bioéthanol
Le biogaz
La chimie végétale
Les bioplastiques

Le biogaz


La méthanisation est un procédé biologique de dégradation de la matière organique par une flore microbienne, qui se déroule en l’absence d’oxygène, également appelé digestion ou fermentation anaérobie.








Le biogaz est ensuite brûlé dans un système de cogénération, permettant de produire de l’électricité et de la chaleur conjointement. 
Le maïs fourrage a un pouvoir méthanogène tout à fait intéressant.

Le biogaz est très fortement développé en Allemagne (240 000 ha de maïs fourrage et 300 000 hectares prévus en 2009)
–        D’ici 2020, 9500 MW (17% électricité allemande)
–        En 2006, 90% des installations utilisaient du maïs
–        1 ha de maïs couvre les besoins en électricité de 5 foyers
–        Un travail de sélection variétale : doubler la tonne de matière sèche à l’hectare (30 T MS/ha ó 10 000m3 de méthane/ha)
 
En France, la méthanisation agricole en 2006 concernait 5 unités et on dénombre 3 projets de codigestion d’effluents d’élevage. Jusqu’à présent le tarif de rachat de l’électricité à partir du biogaz n’était pas attractif. Il a été révisé en juillet 2006.






Qui sommes nous ? - Marché et économie - Environnement - Nouveaux débouchés - Activités internationales - Tout savoir sur le maïs - Communiqués de presse
© AGPM